La trop Grande Librairie

Billets

Parler littérature à la TV n’est pas très rentable surtout si l’on veut entrer dans le style. Il faut forcément faire un détour par la rencontre avec Untel pour garder le téléspectateur. C’est moins vrai à la radio où il y a encore des émissions où l’on prend le temps de faire parler l’auteur sur tout. François Busnel me déçoit énormément : je peux comprendre qu’inviter l’auteur de 50 shades of grey attire du monde, mais de là à éluder d’autres vrais auteurs… Il est pourtant intelligent et perspicace le garçon, et lance quelques pics de temps en temps. On le sent un peu noyé par les impératifs et c’est dommage (Cf La Grande Librairie, sur Arté le jeudi à 20h40)