Vivre et écrire : la part de soi

Billets

La question a été posée en 2007 à une poignée de grands éditeurs. Tous font le même constat : écrire c’est pour une grande part s’écrire, en tout cas pour un premier roman.

L’article est visible ici

Deux phrases que je retiendrais, celle empruntée à Céline « il faut  mettre sa peau sur la table » et l’une d’Elisabeth Samama pour laquelle il faut « penser » littérature.

Pour ma part, 5 romans à mon actif, un seul qui puise directement dans ma vie ses ressorts. Et jamais je n’ai écrit aussi vite, aussi facilement. C’est sans doute plus facile quand on connait le sujet de son livre. Moi qui pensais qu’écrire avec ses tripes était au moins gage de sincérité, certains l’érigent en dogme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s