Pour en finir avec lui

Billets

A la compilation de mes différentes participations sur des forums d’écriture, je me rends compte que dans les premiers billets parus ici, beaucoup (trop) concernent Houellebecq. Point d’obsession, ou alors j’en suis depuis longtemps guéri (les articles datent tous de plus d’un an et demi).

Mais des interrogations toujours tenaces, dont le succès de cet écrivain est une illustration. 

La fascination du pire : Zeller & Houellebecq

Billets

Z’avez déjà lu Zeller, Florian de son prénom ? Moi, avant ce soir : non. Çà n’a pas duré longtemps, 5 pages je crois. Et big incompréhension : auteur encensé, soutenu par son directeur de collection et prix Interallié. Rien que ça.

Ces prix ne veulent rien dire.